Jeudi 19 Septembre 2019
Fourmigo, Rion, Pierrot, Miura, Saint-Sever, Silveti, Lima, Jeudi…

lf01xx

Sortie a hombros de Lilian Ferrani au terme d’une fiesta campera très réussie…

Après la déconvenue de dimanche dernier à cause d’une météo d’humeur massacrante, les organisateurs du CT « Lou Fourmigo » ont retrouvé le sourire en voyant dès le matin percer les premiers rayons de soleil. Et pour les vingt ans de la Monumental, Gimeaux allait vivre une fiesta campera aussi conviviale qu’entretenue, partagée par un nombre considérable d’aficionados.

pl01f

En matinée, tienta de quatre vaches des frères Gallon, bonnes dans l’ensemble, avec aux commandes Paquito Leal qui ouvrit le bal, donnant le ton par son entrega communicative, tous s’appliquant pour mettre en valeur le bétail et faire passer un agréable moment au public.

elobo01d

Après lui, ce fut le tour de Charly « El Lobo » qui lui aussi se montra très appliqué et volontaire, signant des gestes méritoires fort appréciés de l’assistance.

yan01x

Vint ensuite Yanito qui n’a rien perdu de sa fougue et de son envie, transmettant d’emblée au public en faisant part de ganas de débutants…

gr01x

Enfin, Morenito d’Arles étant absent, les trois compères se partagèrent la dernière vache, au demeurant très bonne, à tel point qu’elle fut aussi toréée entre autres par le picador Gabin et Fermín Gonzalez…

fg01x

Entre temps, plusieurs élèves de l’école taurine d’Arles étaient aussi passés, notamment le jeune « Pajarito » qui laissa une excellente impression…

paj01x

Après les agapes de la mi-journée, retour dans la Monumental aux abords entièrement garnis pour un festival qui débuta par une remise de souvenirs, notamment à André Bortolin, président du CT des Areneros du Pays d’Arles, qui fêtait ses soixante ans, dans une atmosphère émouvante, personne ne pouvant oublier le maître d’œuvre de cette plaza pas comme les autres : Francis Espejo.

ab01c

four01d

fe01d

Ensuite, pour compenser le forfait du jeune rejoneador Antoni Piñatel, trois recortadores du Pays d’Arles firent une brillante et spectaculaire démonstration dans une discipline assez méconnue, mais qui plut beaucoup à l’assistance.

rec01u

rec01t

Puis Juan Bautista entreprit le premier Gallon, lui coupant ses deux oreilles au terme d’une faena soutenue, même si son adversaire ne l’aida guère, étant de charge limitée.

jb01k

Le deuxième, pour Mehdi Savalli, allait s’avérer coriace. Bien entendu, il le banderilla avec brio puis fit ce qu’il put face à un opposant réservé qui ne lui permit guère d’exprimer sa verve habituelle. Oreille.

ms01f

Tomasito s’étant blessé en tientant, c’est Mojales Balti qui le remplaça, s’efforçant lui aussi de donner de l’amplitude à ses mouvements lors d’un trasteo irrégulier, faute de pouvoir enchaîner comme il l’aurait voulu. Oreille.

mb01d

Lilian Ferrani clôtura la journée avec un adversaire de meilleur son et le jeune Arlésien en profita pour étaler un répertoire varié sur un rythme assez soutenu, s’octroyant après un bon coup d’épée un succès bien sympathique avec à la clé deux oreilles et la queue, totalement dans le ton de cette journée.

lf01u

Bonne implication des cuadrillas… Enhorabuena à tous les organisateurs qui ont œuvré pour faire de cet anniversaire une journée d’aficion qui fera date. Francis la méritait bien…

fe01x

RION

rion01x

rion01d

PIERROT

L’ultime tentadero…

C’est sous un soleil revenu que Pierre a assisté à sa dernière tienta, sous les pins de Sulauze en présence de ses proches amis, dont Richard Milian. Après quelques mots de Juliette Fano, Francisco Marco, le matador de toros navarrais, très proche de Don Pedro et Marc Serrano ont tienté trois becerras du fer d’El Palmeral, les « petites de Pierre », le novillero sévillan Daniel Soto participant à cet hommage.

pc01s

A l’issue du tentadero, une partie des cendres de Pierre Charrain a été dispersée dans la placita de Sulauze, le reste le sera sur le campo d’El Palmeral à Arraute Charrite.
(Texte et photo de Thierry Ripoll)

MIURA

Profitant du passage dans la région des frères Javier et Borja Jiménez, novilleros d’Espartinas (Séville), la Peña Don Eduardo Miura de Nîmes organise le mardi 6 novembre à 19h une réception en son siège, Pizzeria El Campo, 10 bd des Arènes à Nîmes, entrée 3 rue des Trois Maures, 1er étage.

bj01x

Ce soir-là, le trophée « Amistad » sera remis au novillero Borja Jiménez pour notamment son triomphe lors de la dernière Feria Pascale d’Arles.

jj01c

Ce sera l’occasion de retrouver son frère Javier, novillero lui aussi, ainsi que notre ami « Lolo de Camas », son nouveau mentor.

lolo01d

Au cours de cette manifestation, un apéritif sera offert par l’UCTPR avec possibilité de dîner sur place. Cordiale invitation à tous les aficionados…

SAINT-SEVER

La  XXVIIIème Semaine Taurine se déroulera du 3 au 11 novembre et sera marquée par le LXXXème anniversaire des arènes Henri Capdeville……

stsev20x

Programme complet sur le site de la Peña « Jeune Aficion » en cliquant ICI

sts01x

SILVETI

Avec Feria TV, rencontre avec Diego Silveti après sa bonne prestation à la Monumental de Mexico dimanche dernier…

ds01c

Cliquez ICI

LIMA

Un site pour suivre en direct les corridas de la Feria de Lima…

lima01c

Cliquez ICI

acho01b

JEUDI

Prochain « Jeudi des Artistes » à la Bodega Pablo Romero de Nîmes…

gb01x

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 nim vend25aff