Lundi 18 Novembre 2019
Nîmes
Vendredi, 14 Septembre 2012

jl14ww

Une despedida pas tout à fait rose…

On aurait évidemment aimé que pour sa corrida de despedida, Julien Lescarret puisse sortir a hombros par la Porte des Consuls, mais l’histoire ne se déroule pratiquement jamais comme on le souhaite. Outre des rafales intermittentes qui se sont calmées vers la fin, la cause provient essentiellement du bétail, les toros de Robert Margé n’ayant pas donné le jeu escompté.

Plus qu’une déception, une surprise, car l’éleveur des Monteilles nous avait habitués à des lots bien plus encastés, la vérité obligeant à écrire que sa corrida n’a pas été à la hauteur. Certes bien présentés, variés de pintas, ses toros ont surtout manqué de fond, de race, de transmission, et malgré les efforts des deux diestros et de leurs cuadrillas, trop rares ont été les moments de grande vibration.

La corrida a débuté par un hommage à Julien Lescarret rendu en piste par Jean-Paul Fournier, Sénateur Maire de Nîmes, qui lui remit aux côtés de Daniel Jean Valade la médaille de la ville et une sculpture de Jean-Louis Lopez.

jc14x

Javier Castaño (silence, silence et saluts) débuta avec un adversaire qui prit une première pique rectifiée et une seconde pour la forme. Après que David Adalid, Curro Javier et Curro Vivas aient été applaudis aux banderilles, Castaño tenta de composer une faena face à un toro court de charge et avisé qui ne lui laissa guère le loisir de lier les muletazos. Atravesada.

da14x

Avec le troisième, un ensabanado sucio qui se montra distraído dès sa sortie puis qui fut piqué en quatre fois pour le mettre en valeur, sans pouvoir toutefois dissimuler sa mansedumbre, Castaño laissa tout loisir à ses banderilleros de composer un tercio spectaculaire avec notamment un David Adalid citant assis sur une chaise  avant que Javier Rodríguez ne cloue une paire au violon…

da14y

Brindée au public et démarrée depuis les planches, la faena ne prit jamais son envol, le toro des Monteilles allant rapidement se réfugier au toril et se montrant parado. Demi-lame. Avec le quinto, qui permit encore à Adalid de récolter une ovation, ce fut un peu mieux, Castaño parvenant à tirer quelques derechazos méritoires sans toutefois pouvoir enchaîner et toréant trop à la voix. Entière au quatrième envoi et saluts pour la volonté d’avoir essayé de faire briller ses toros. Las…

jl14s

Julien Lescarret (silence, silence et saluts) écouta des palmitas au moment de recevoir son premier client qu’il reçut par d’excellents capotazos. Deux piques cuidées puis brindis à l’assistance en s’engageant dans un trasteo volontaire, sans toutefois pouvoir lier et construire quelque chose de très cohérent, le toro éprouvant quelque peine à humilier. Entière au quatrième essai. Avec le quatrième, qui prit deux puyazos sans grand style avant de s’arranquer de plus loin lors d’un troisième assaut sous la présidence, le futur retraité brinda à son épouse puis tenta d’arracher des muletazos à un opposant avare de charges, l’ensemble manquant de transmission malgré la volonté de Julien. Trois tentatives.

jl14w

Puis sortit « Carignan », castaño oscuro chorreado, le dernier toro que Julien allait devoir affronter comme point final à dix ans d’alternative… Après un premier puyazo sortie fermée au cours duquel le bicho s’escobilla le piton gauche, il en prit une second plus légère. Julien brinda son ultime faena à l’ensemble de sa cuadrilla puis donna la distance au cours d’une bonne entame, le Margé s’avérant meilleur que les précédents. Après quelques mouvements méritoires, le maestro de Pissos laissa passer le dernier espoir de récompense en pinchant à trois reprises avant entière. Mais il se retira tout de même avec les honneurs d’un public qui lui réserva une belle ovation de despedida, Julien refusant de sortir a hombros comme l’aurait voulu sa cuadrilla…


jl14x

Une sortie digne et émouvante pour un maestro qui a toujours su s’attirer la sympathie du public et qui laissera un excellent souvenir dans le toreo ! Suerte pour ta vie future, Juju…

Deux tiers d'arène environ.

Avec Feria TV, retour sur la novillada de Fuente Ymbro... Cliquez ICI



 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels