Dimanche 25 Août 2019
Arles, Toros de France, Michelito, Gimeaux, Conde, Planète, Expos..

bj07xx

Sortie a hombros de Borja Jiménez pour l’ouverture de la feria du Riz. Bon lot de novillos de « Dos Hermanas »…

Beau temps, un quart d’arènes environ. Six novillos de « Dos Hermanas » (filles de Patrick Laugier) bien présentés, donnant globalement du jeu, supérieur le deuxième et excellent le cinquième qui a eu les honneurs de la vuelta posthume.

pl08f

A l’issue de la novillada, Patrick Laugier a salué en piste, entouré par ses deux filles Margaux et Marie.

pl08z

A noter qu’à l’issue du paseo, une minute de silence a été respectée à la mémoire de gens d’aficion récemment disparus : Michèle Fano, Patrick Ricard et José Luis Marca.

Gonzalo Caballero (saluts et vuelta) a brillé au capote face à un toro blanc qui prit deux piques, la première dans l’épaule, ce qui n’arrangea rien pour la suite. Brindant à l’assemblée, il débuta par muletazos templés, alignant par la suite les séries avec la volonté de soigner le geste, mais sans totalement transmettre. Entière après pinchazo. Avec le quatrième, bien piqué en deux fois, Curro Robles salua au second tercio puis la faena comprit de bons passages, le novillero s’attachant à soigner le geste, mais deux pinchazos avant entière caída firent retomber quelque peu le soufflet.

gc08x

Borja Jiménez (oreille et deux oreilles) a été le grand vainqueur de l’étape. Il faut dire que le novillero d’Espartinas ne ménagea pas sa peine et se montra entreprenant tout au long de cette novillada.

bj08x

Face à son premier, qui se révèlera excellent, Borja afficha d’emblée ses ganas en allant l’accueillir « a portagayola » avant un bon enchaînement par chicuelinas. Bon numéro d’équilibriste du piquero sur la première poussée et après un  quite alluré et serré par chicuelinas, second puyazo moins appuyé. Brindis à l’auditoire et réception à genoux au centre, le reste à l’avenant, dans un trasteo marqué par la volonté et une certaine aisance, conclu par une demi-lame et descabello. Avec le cinquième, lui aussi reçu a portagayola avant deux largas cambiadas de rodillas, accompagnement au cheval par chicuelinas marchées pour un bon tercio. Brindis à Juan Bautista et faena soutenue, Borja se comportant du début à la fin en novillero, transmettant son envie et traçant quelques séries qui soulignaient la bonne caste de son adversaire. Entière.

bj08y

Pour sa première novillada piquée, Mojales Balti (silence et vuelta) ne fut pas très à l’aise face à son premier, au demeurant exigeant et compliqué. Sa volonté n’est pas en cause, mais il ne trouva jamais les bonnes solutions. En revanche, face au bon sixième qui prit deux bonnes piques avant les saluts de Morenito d’Arles et Chico Leal, l’Arlésien se reprit bien, proposant plusieurs enchaînements agréables avant final par dosantinas et manoletinas. Entière après pinchazo.

mb08x

TOROS DE FRANCE

A l’issue de la novillada, Bruno Blohorn, président de l’association des éleveurs français de toros de combat, a réuni ses confrères qui ont participé à l’opération « Toros de France » 2012 pour annoncer le palmarès, avec aussi à ses côtés Marc Jalabert, Hubert Compan, vétérinaire, Hervé Schiavetti, maire d’Arles, et Mohamed Rafaï, représentant pour la région Michel Vauzelle.

tdf08x

Meilleur lot : Bruno Blohorn pour le lot d’Alès.
bb08x

Meilleur toro : « Poderoso », de Pagès-Mailhan, lidié à St-Martin-de-Crau.
pm08x

Meilleur lidiador : Juan del Álamo, lors de la corrida du Camino de Santiago à Mimizan.

jda08x

A noter que l’élevage qui a été distingué, en l’occurrence Blohorn, sortira l’an prochain en corrida à Vic-Fezensac.

MICHELITO

Le dimanche 2 décembre, Michelito prendra l’alternative dans les arènes de sa ville natale, Mérida (Mexique). Le cartel complet sera en principe bouclé début octobre.

mich18w

Le fils aîné de Michel Lagravère a débuté à Lima (Pérou) le 8 novembre 2009 et depuis trois ans, il est au sommet de l’escalafón novilleril mexicain et a beaucoup toréé en Amérique. A ce jour, il a toréé 99 novilladas piquées et corridas mixtes, recevant 144 oreilles, 11 rabos et indultant 5 novillos.

mich07x

Ce sera le torero le plus jeune qui ait pris l’alternative, puisqu’il aura alors 15 ans et 1 jour, cette alternative étant approuvée par l’Association Nationale de matadors de toros et novillos, rejoneadores et assimilés.

GIMEAUX

Organisée par l’empresa Jalabert et la peña Juan Bautista, la becerreda avec du bétail d’origine Jalabert a vu le triomphe du jeune Andy Younes (Adour aficion) qui a coupé deux oreilles à son becerro devant Florian Thibaut du CFT (une oreille) et l’Arlésien Sanchez, maladroit aux aciers (vuelta), de l’école taurine d’Arles.

gim07a

La remise des prix a eu lieu au salon du toro à Gimeaux.

Texte et photos Bernard Planchon

CONDE

Avec Feria TV, retour sur le triomphe de Javier Conde à Torremolinos où il a indulté "Horneador", un toro d'Albarreal. Cliquez ICI

JC07X

PLANÈTE

plc12_sept_001

plc12sept2_001

EXPOS

Si Jésus avait le don de multiplier les petits pains, il semble que la prochaine Feria des Vendanges de Nîmes produise le même effet sur les artistes en tous genres, peintres, photographes, sculpteurs taurins… si je me réfère au nombre de mails me demandant de présenter telle ou telle exposition. Hôtels, galeries, bars, restaurants, bodegas… ça accroche partout, aussi pour n’oublier personne, je ferai un tir groupé en début de semaine. Pique-assiettes patentés, profiteurs de passage, abonnés aux vernissages, acharnés du gosier, préparez vos sacs plastique et vos agendas, il y aura de quoi grapiller ! Et parfois du bon…







 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 arl11aff

 nim vend25aff