Jeudi 17 Octobre 2019
Valladolid, Vauvert, Ponce, Molas, Loren, Chano, Salamanca, Bouillargues, Expo…
Mercredi, 05 Septembre 2012

elj05xx

Sortie a hombros pour El Juli et Alejandro Talavante, reprise satisfaisante et rassurante pour Manzanares…

Soleil et vent gênant, arènes quasiment pleines, corrida retransmise par TVE1 après six années de friture sur la ligne. Six toros de Victoriano del Río plus un sobrero de Garcigrande (6) de présentation correcte, mais inégaux de tamaño, justes de forces, monopiqués, nobles à divers degrés mais à la bravoure, pour ne pas dire la caste, limitée qui parfois compliqua les choses...

Donnée dans un contexte particulier qui a forcément joué sur la motivation des trois diestros et de leur cuadrilla, ainsi que sur le public, cette course triomphale, voire triomphaliste, a bien été dans le créneau des corridas pour figuras avec étalage de belles choses, mais devant un bétail trié sur le volet, préservé au premier tercio,  auquel il a manqué pas mal de forces et de piquant.

El Juli (oreille et deux oreilles) a brillé au capote face à un premier auquel il administra par la suite une faena allurée, surtout à droite, avant que son adversaire ne baisse de ton. Avec le quatrième, Julián dut cuider les embestidas, son opposant ne débordant pas de forces. Il sut lui donner confiance et finit par s'imposer dans un trasteo qui alla a más, conclu comme le précédent par une estocade "de la casa".

Manzanares (saluts et oreille)  reprenait après deux mois d'absence. Lui aussi dut toréer avec de grandes précautions pour que son adversaire ne s'affale pas, ce qui ternit un peu l'impression d'ensemble malgré quelques gestes de grande classe. Avec le quinto,  dont la bravoure n'était pas la qualité première, mais qui curieusement mettait bien la tête... quand il en avait envie, l'Alicantino ne put totalement dominer la situation. Mais à chaque fois que c'était possible, il a étalé une gestuelle fleurie qui a porté sur les tendidos. Pinchant "a recibir", il reçut une récompense pour l'ensemble de son oeuvre après entière au fil des planches où bien sûr, le toro s'était réfugié. A noter qu'au second tercio, sa cuadrilla a montré qu'elle n'avait pas perdu ses bonnes habitudes puisque Curro Javier et Luis Blázquez ont salué !

Alejandro Talavante (oreille aux deux) a séduit le public par sa quiétude en début de faena par statuaires et cambio après s'être déjà fait ovationner capote en mains. Faena qui comprit de bons moments à tribord et estocade caída. Après le retour du sixième vers les corrales pour faiblesse (ce ne fut pas le seul, le président voulant peut-être marquer le coup au dernier...), Talavante prit un Garcigrande qui l'envoya dans les airs en début de faena, l'Extremeño faisant passer le frisson par la suite dans un final encimista comme il les aime...

A l'occasion de cette reprise sur TVE, j'ignore quel aura été l'indice d'audience, mais pour une chaîne tous publics, il est clair que ce genre de corridas a dû être considéré comme un succès. Très bien, sauf que la corrida ce n'est pas toujours ça... et malgré les efforts et les mérites des uns et des autres, je suis certain que les aficionados auraient bien aimé voir "un peu plus de toro"...

VAUVERT

Dimanche 30 septembre aux arènes Jean Brunel de Vauvert…

Le matin, tienta avec les élèves des écoles taurines de Nîmes, Arles et Béziers.

L'après-midi, corrida : ganadería de Vellosino (Domecq) pour Morenito de Aranda, Diego Silvetti, et Thomas Cerqueira, qui a reçu l'alternative en août dans les arènes de Béziers.

ma05xMorenito de Aranda

PONCE

La Mairie d’Almería a attribué son Capote de Paseo à Enrique Ponce qu’elle a désigné meilleur matador de la dernière feria de la Virgen del Mar.

ep05x

Cette distinction fait suite à son excellente faena réalisée face à « Disgustado », toro de Parladé, qui lui valut les deux oreilles.

MOLAS

Avec Feria TV, retour sur le succès de Jean-Baptiste Molas lors de la novillada non piquée de Vieux-Boucau. Cliquez ICI

jbl05x

LOREN

L'installation d'une œuvre éphémère sur la piste des arènes d'Arles pour la corrida Goyesque 2012 va permettre à l'artiste plasticien LOREN de mettre en lumière deux projets inédits sur lesquels il travaille depuis des années : la Toréographie et le Burladerio.

En plus de la peinture habituelle sur le sable qu'il nomme "Arénographie", une installation impressionnante surprendra le public et les toreros et enfermera tout le monde dans une ambiance magique et artistique dont ils se souviendront à jamais...

loren05v

L'œuvre sera réalisée uniquement en Arles pour la corrida Goyesque du samedi 8 septembre et fera l'objet d'une exposition postérieure à la Chapelle Sainte Anne pour la Féria Pascale d'Arles 2013.
(Communiqué)

CHANO

dm05zFuerza, Chano !!!

SALAMANCA

sal05x

BOUILLARGUES

bou05x

bou05hm-1

bou05m_-_Copie

bou05m

EXPO

A la Maison de la Région, 3 place des arènes à Nîmes, exposition de Jean-Pierre Souchon « La corrida dans tous ses éclats » du 3 au 28 septembre. Vernissage le jeudi 13 à 19h30.

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels