Vendredi 26 Avril 2019
Alès, Madrid, St-Sever, Français, Serrano…

sa19ww

Triomphe de Sergio Aguilar face aux toros de Hoyo de la Gitana…

Demi-arène environ sur les gradins du Tempéras par temps gris et ciel menaçant avec quelques gouttes éparses. Six toros de Hoyo de la Gitana correctement présentés, charpentés, irréguliers de jeu, la plupart de forces limitées et ternes au dernier tiers, meilleur le cinquième qui a eu les honneurs de la vuelta posthume.

hdg19w

L’ultime a été changé pour boiterie par un Blohorn. A noter aussi qu’à l’issue du paseo, une minute de silence a été observée à la mémoire de Philippe Mourgues, mozo de espada récemment disparu. Il avait notamment travaillé aux côtés de Tomasito qui portait un brassard noir et qui a brindé son premier toro à son père et son deuxième au ciel…

Serafín Marín - silence aux deux - n’était visiblement pas dans un bon jour. Son premier provoqua d’emblée un batacazo, poussa à la seconde pique et se laissa faire sur un troisième assaut. A la muleta, il prit les derechazos sans grande classe, n’humiliant pas et fermant la porte gauche. Entière. Avec le quatrième qui sortit en mettant les gaz à fond, puis qui poussa sur le premier puyazo, le Catalan tira quelques muletazos dynamiques, mais trop marginaux pour transmettre. Bref, il tira des lignes face à un toro qui nous laissa dans le doute, faute d’avoir été mieux consenti.

sm19w

Avec Sergio Aguilar - oreille puis deux oreilles -, ce fut une tout autre chanson. Bonne réception de son premier au capote, mais toro au tapis sur le premier assaut avant de prendre une seconde pique rectifiée. La première faena du Madrilène n’a pas atteint les sommets, son adversaire manquant de tonus, mais il s’est montré sérieux et désireux de soigner le geste, l’estoconazo qui mit fin à la séance finissant de convaincre le palco de tomber un mouchoir. Avec le quinto, Sergio se mit en évidence au capote, signant une demie de catégorie et soignant la lidia. Bon premier puyazo avant un second pris en deux fois. Faena brindée à l’assistance et après un début entaché par une chute du cornu, la suite allait séduire par des mouvements intelligemment conçus et magistralement exécutés. Belle leçon d’entrega et de temple conclue par entière caídita.

sa19w

Tomasito - saluts aux deux - brilla au capote en recevant son premier qui s’avéra rapidement décaféiné. Thomas s’arrima, tira quelques valeureux muletazos droitiers et en finit d’un coup de canon. Avec le sobrero de Blohorn, Tomasito s’arrima encore malgré le danger, exécutant quelques séries méritoires avant que le tout ne retombe un peu sur la fin, les aciers finissant de lui ôter l’espoir d’une récompense. Ses banderilleros Morenito d’Arles et José Gomez  à son premier puis Rafael Viotti au dernier ont salué.

tom19w

Communiqué de l’empresa : le matador de toros Javier Castaño, blessé, sera remplacé demain dimanche 20 mai pour la corrida de Blohorn à 17 h par Eduardo Gallo, très en vue à deux reprises il y a quelques jours à Madrid.

Le cartel devient donc le suivant: six toros de Bruno Blohorn pour un mano a mano entre Fernando Robleño et Eduardo Gallo. Le concours de picadors initialement prévu restant bien entendu maintenu (voir plus bas le communiqué des matadors français…).

MADRID

Mauvaise météo, pluie et vend froid, et un lot de Torrestrella peu propice au succès, nobles mais faibles dans l’ensemble. Juan Bautista : silence aux eux, Matías Tejela : vuelta et silence, El Payo : sifflets et silence.

ST-SEVER

stsever19w-1

stsever19z-1

 

stsever19z-2

FRANÇAIS

Ci-dessous, un communiqué de l’Association des Matadors Français…

Chers amis aficionados,

Nous vous exprimons, par la présente, notre tristesse et notre déception face au manque de considération pour les toreros français dont font preuve les organisateurs de la corrida du 20 mai d'Alès.

En effet, suite à la blessure de Javier Castaño pour le Mano à Mano avec Fernando Robleño, il a été choisi Eduardo Gallo pour le remplacer, sans envisager l'inclusion d'un torero Français au cartel.

L'attractivité du cartel originel n'a jamais été contestée, seulement aujourd'hui, les cartes ayant été redistribuées, nous déplorons qu'aucune nouvelle orientation n’ait été choisie afin d'offrir une opportunité à l'un de nos portedrapeaux, dans le cadre d’une opération qui, de plus, s’intitule « torofrance »…

Notre association n'a pas pour but d'imposer un dictat aux organisateurs, mais ses membres auront besoin d'être soutenus afin de lui donner force et crédibilité.

Aussi, afin de ne pas jeter la pierre uniquement aux organisateurs de la feria d'Alès, qui par le passé ont souvent encouragé les toreros français, nous allons rédiger prochainement une charte de bonne conduite qui engagera moralement chacun à défendre notre patrimoine taurin et nous la ferons signer à tous les organisateurs français concernés par nos inquiétudes.

Ce communiqué et ces informations, envoyés en urgence, ne devaient pas voir le jour si rapidement. Aussi, nous vous prions de bien vouloir excuser le manque de précision sur nos projets futurs, qui vous seront dévoilés plus tard dans la saison, mais vous comprendrez que les événements que nous avons constatés depuis le début de l'année nous poussent à réagir maintenant.
L’Association des Matadors de Toros Français.

SERRANO

A Villamanta, Marc Serrano a triomphé en coupant une oreille puis deux et le rabo de ses adversaires de Pablo Mayoral, Luis González a coupé une puis deux oreilles et Eugenio Pérez a été applaudi aux deux.

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 nim20aff

 vic30aff

 al23aff

 ist16z