Vendredi 09 Décembre 2022
Rêves
Mercredi, 16 Mai 2012

A Huelva, on s’est  pris à rêver…

Il semble en effet que l’annonce de la réapparition de José Tomás à Badajoz ait donné des idées à certains et que pour être encore plus attractifs, des imprésarios se tournent maintenant vers le maestro de Galapagar pour remater leur feria.

Pour un motif incontournable : c’est le seul actuellement capable de remplir les arènes, si l’on excepte quelques corridas particulières.

Mais pour encore plus corser l’affaire, Óscar Polo et Carlos Pereda, les gérants des arènes de la Merced à Huelva, se sont mis à rêver. Sur l’affiche, ils aimeraient pouvoir inscrire deux « mano a mano », l’un entre José Tomás et Morante de la Puebla et l’autre entre El Juli et Manzanares ! Rien que ça…

Que ces empresas n’oublient pas toutefois quelque chose au passage pour que ce genre de cartels, s’ils voient le jour, soient vraiment attrayants. Quelque chose que sur le début de cette temporada on a l’impression qu’il est de plus en plus le grand absent : le TORO ! Car sans lui…

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels