Mardi 11 Août 2020
Tito
Vendredi, 20 Avril 2012

De la corrida du Ventorillo, c’est finalement un picador qui a reçu la plus belle ovation…

Non pas que chaque torero ait totalement démérité, surtout Fandiño et Fortes, mais comme on a pu le constater une nouvelle fois, le ramage des toros contrastait fortement avec leur plumage. Ce qui a provoqué pas mal de déceptions, chez les toreros comme chez le public. Et une nouvelle fois, on a dû se contenter de détails, de pinceladas, d’inachevé, ce qui en devient lassant… pour ne pas dire plus.

tsa19w

De ces quelques moments d’exception, comme une étincelle, je retiendrai la prestation de Tito Sandoval, un picador qui tente le plus souvent de donner un peu de relief au premier tercio, ou ce qu’il en reste.  Par ses cites, sons sens du placement, son adresse, sa monte, sa faculté à doser la piqûre.

Hier, au troisième, il a quitté la Maestranza sous une belle ovation, ce qui nous a quelque peu réchauffés. Comme une lueur dans un océan d’ennui. Petite consolation car évidemment, c’est ce qu’on aimerait voir plus souvent. Mais là, apparemment, faut pas rêver…

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 bez20aff

arl08aff 

 jl21aff