Lundi 18 Novembre 2019
Saint-Gilles, Béziers, Les Saintes, Las Ventas, Encuentro, Matadors Français, Sin Caballos, Bautista, Ardèche…
Lundi, 26 Mars 2012

a-a-vs25cc

Bonne prestation de Vicente Soler Vidal qui remporte le trophée de la Coordination…

Dimanche ensoleillé pour une journée d’aficion qui a connu une importante fréquentation avec à la mi-journée le repas pris en commun dans la salle adjacente aux arènes, réunissant 500 convives…

a-a-me25z

Auparavant, tienta de macho en matinée au rameau d’olivier, avec des toros de Tardieu frères pour Manuel Escribano, Turquay pour Paco Ramos puis un Pagès-Mailhan pour  Jonathan Veyrunes.

a-a-me25wManuel Escribano

a-a-pr25w

Paco Ramos

Un travail technique suivi par un public attentif au déroulement de cette course particulière où tout le monde a joué le jeu, ponctuée par les commentaires des éleveurs, toujours dans le souci des clubs d’apporter un plus aux aficionados.

a-a-jv25wJonathan Veyrunes

L’après-midi, dans une arène abondamment garnie, quatre jeunes toreros étaient invités, mais au paseo, trois seulement se sont présentés puisque Clemente a fait faux bond au dernier moment.

a-a-sof25w

Sofianito

Sofianito a pris en premier un novillo de Jacques Giraud, puis le Colombien Sánchez Mejía un Alain Tardieu et Vicente Soler Vidal, venu de Castellón et suivi par Vicente Barrera, un  des frères Gallon.

a-a-vb25w

Vicente Barrera

a-a-sm25wSánchez Mejía

a-a-vs25w

Vicente Soler

Ce dernier a gagné le droit de prendre le quatrième, de Riboulet, très sérieux et devant lequel il fallait être prêt, et disons qu’il s’en est plutôt bien sorti, malgré une chaude bousculade aux banderilles puis un final aux aciers plus approximatif.

a-a-vs25z

C’est lui qui a remporté le trophée de la Coordination, remis en piste par Claude Reza, alors qu’au nom de l’UCTPR, Bernard Planchon remettait une muleta à Sánchez Mejía, point final à une manifestation intéressante et irréprochable en de nombreux points.

a-a-sm25z

BÉZIERS

Mehdi Savalli a été le plus en vue du festival donné devant environ un cinquième d’arène, coupant deux oreilles de son Laugier en se faisant remarquer par son entrega dans tous les tercios.

a-a-ms25wz

Avant lui, Marc Serrano est tombé sur le plus faible de l’envoi qui alla au tapis plusieurs fois en cours de faena, ce qui eut pour effet de hacher son trasteo. Vuelta.

Esaú Fernández eut du mal à enchaîner les muletazos, se signalant toutefois sur quelques détails dans un ensemble décousu, le bicho accusant un certain manque de forces. Saluts.

Thomas Cerqueira se montra combatif mais ne put résoudre tous les problèmes posés par un adversaire compliqué malgré sa visible détermination. Silence entrecoupé de légers applaudissements.

Cayetano Ortiz n’a pu totalement convaincre. Sans démériter, le Biterrois a quelque peu pêché par manque de transmission, mais s’est toutefois rattrapé vers la fin. Oreille.

Fabio Castañeda se distingua avec le capote puis palos en mains, la suite s’avérant plus aléatoire dans une faena en demi-teinte. Oreille.

Temps ensoleillé, un cinquième d’arène environ.

LES SAINTES

Retour sur l’acoso y derribo du samedi matin avec une contribution de Julien Aubert : « Daniel Luque et le concept de la vague ».

a-a-dl25x

Cliquez ici : http://toreart.wordpress.com/2012/03/24/daniel-luque-et-le-concept-de-la-vague/

LAS VENTAS

Rentrée des classes à Las Ventas avec une équipe remaniée au poste de pilotage et heureuse surprise pour cette novillada inaugurale, l’affluence supérieure à celle attendue puisqu’un peu plus de 5000 personnes s’étaient déplacées.

Les novillos de Carmen Segovia ont donné plutôt un bon jeu à divers degrés et au moins deux novilleros se sont mis en évidence, Sergio Flores et Fernando Adrián.

Le Mexicain a étalé une torería déjà bien aboutie,  déjà sur le novillo qui ouvrait le bal, sans vraiment transmettre aux tendidos au moment de pétitionner, le tout se résumant à une vuelta. Avec le quatrième, qui était loin d’être le meilleur de l’envoi, Flores se battit comme un beau diable pour intéresser l’auditoire et… son novillo, en vain.

a-a-sf25w

Tulio Salguero eut du mal à sortir de la monotonie avec un premier sans classe, mais a été plus en vue avec le quinto face auquel il se montra à la fois décidé et ferme. Ovation.

Fernando Adrián fit les deux fois une démonstration de poder et de maestría et aurait pu prétendre avec l’ultime à une récompense après un trasteo cohérent et parsemé de détails de classe. Ovation et vuelta.

a-a-fa25w

Avec Feria TV, voir le résumé de cette novillada en cliquant ICI

ENCUENTRO

L'"Encuentro" international d'Aficionados Prácticos au salon du toro 2012 se tiendra finalement les

DIMANCHE 1 AVRIL à 11H30 et 16H 30 et MERCREDI 4 AVRIL à 17H30.

a-a-pract26x

Trois prácticos de nationalités différentes seront présents à chaque journée avec du bétail de Luc et Marc JALABERT.

Les trois meilleurs prácticos se verront récompensés le JEUDI 5 Avril lors de la clôture du salon, recevant respectivement
l'Encuentro d'Or, d'Argent et de Bronze.

(Communiqué)

BAUTISTA

L’assemblée générale de la peña Juan Bautista s’est déroulée sous un soleil printanier à la Chassagne, domaine de la famille de Luc et Marc Jalabert.

a-a-jal25w

La visite des toros au campo de la corrida du dimanche 8 avril en Arles (comptant pour l’opération " Toros de France ") a permis aux aficionados de voir les exemplaires qui y seront combattus en présence du Maestro Juan Bautista qui devait "tienter " l’après-midi avec à ses cotés Ruiz Miguel.

a-a-jal25z

Ginés Cartagena a également monté deux exemplaires des chevaux de son écurie, dont un magnifique, du fer de Jacques Bonnier.

a-a-jal25y

Bernard Planchon représentait l’Uctpr et Jean-Marie Egidio et Jean-Yves Planell la mairie d’Arles.

a-a-jal25x

(Communiqué - photos Bernard Planchon)

MATADORS FRANÇAIS

a-a-tf25w

GRAND FESTIVAL ORGANISE PAR L’ASSOCIATION DES MATADORS DE TAUREAUX FRANCAIS AMEDI 21 AVRIL 2012 A 16H AUX ARENES DE CHATEAURENARD...

Le cartel sera composé uniquement de toreros Français avec l'association des matadors de taureaux français, récemment créée, et qui œuvre pour donner du sens au futur de sa tauromachie. Sur les 60 millions de Français, quelques 15 matadors de taureaux en activité qui existent grâce à leur talent et à l'aficion française.

Parmi eux, 6 grands hommes, en quête de reconnaissance, affronteront des élevages français prestigieux.

Un spectacle sérieux et de qualité pour seulement 15 euros (tarif unique).

En ces temps difficiles, nous comptons fortement sur votre présence. Nous avons besoin de vous pour assurer l'existence d'un spectacle de promotion française.

Un acte de militantisme important pour le futur de notre fiesta et un bon moment familial à partager.

Vous retrouverez une tombola tout au long de cette journée avec des lots prestigieux: une cape offerte par Sébastien Castella, une muleta offerte par Mehdi Savalli et des places de corrida pour Saint Martin de Crau offerte par Tomasito et  Julien Lescarret.

Par avance, nous vous remercions de bien vouloir relayer cette information sur l'ensemble de vos réseaux médiatiques et aussi auprès de vos contacts et de vos amis.

Tous les coups de pouces seront les bienvenus.
Merci et rendez vous le 21 avril !!

L’association de matadors de taureaux Français.

(communiqué)



SIN CABALLOS

José Antonio Campuzano a ouvert un site consacré aux jeunes aspirants qui fonctionnent en novillada sans picadors.

a-a-nsp25w

Pour le découvrir, cliquez ICI

ARDÈCHE

Invité à Aubenas par Philippe Taupin, président du Club Taurin Ardéchois, à intervenir lors de la soirée inaugurale de ce club pour présenter mon site torofiesta.com, j’ai souligné que géographiquement parlant, jamais je n’étais monté « aussi haut » dans la planète taurine, mais franchement, j’ai été agréablement surpris par l’intérêt de l’auditoire, une soixantaine de personnes, et la qualité de son aficion.

a-a-ard25m

Au préalable, Bernard Planchon a fait un bref historique de l’UCTPR et s’est réjoui que ce club vienne s’y rajouter, puis j’ai présenté Jean-Marie Bourret et son protégé – avec Robert Margé – Cayetano Ortiz… Une belle occasion de rappeler le parcours exemplaire du banderillero nîmois aux côtés de plusieurs maestros importants, avec mention spéciale pour ses treize temporadas passées avec  Enrique Ponce et qui s’est dit très heureux, à l’heure de sa retraite taurine, de pouvoir faire profiter de son expérience à un jeune torero méritant.

a-a-ard25n

Quant à Cayetano Ortiz, il a rappelé ses deux aventures loin de ses bases, d’abord en Andalousie pour profiter notamment des conseils de Ruiz Miguel, puis au Mexique où il a été pris en charge par El Quitos. Deux expériences qui l’ont aguerri et à présent remis d’une blessure à Lunel qui a contrarié sa dernière saison après un début prometteur, Cayetano va démarrer une saison très importante pour lui avec déjà en ligne de mire une douzaine de plazas, ce qui pour un novillero est assez peu fréquent. Mais il s’est dit bien conscient que tout dépendra de ses résultats pour étayer encore plus son agenda…

a-a-ard25o

Une bien sympathique soirée marquée par la convivialité, la chaleur de l’accueil de nos hôtes, ainsi que par une évidente envie de contacts taurins, ce qui a fait dire aux participants qu’ils étaient prêts à refaire volontiers une incursion en Ardèche pour parler de toros. Vive l’aficion ardéchoise…

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels