Vendredi 26 Avril 2019
Samadet, Castellón, Valencia, Mugron, Riscle, Musique...

a-a-jl18ww

Triomphe de Juan Leal qui a coupé quatre oreilles aux novillos de Pedrés…

Devant des gradins quasiment pleins, le jeune Arlésien a laissé son empreinte dans le Sud-Ouest après deux démonstrations de classe et d’entrega.

a-a-sam18w

Un triomphe qui devrait avoir quelques répercussions sur la suite de sa saison…

a-a-sam18n

Ángel Puerta et Thomas Cerqueira ont coupé une oreille de leur premier et ont été ovationnés à l’autre.

a-a-sam18m

CASTELLÓN

Oreille pour Rafaelillo et Javier Castaño…

Ciel dégagé avec brise frisquette, environ demi-arène. Deuxième « défi ganadero » avec trois Miura au début puis trois Cuadri.

Rafaelillo ouvrit les débats avec un Miura de 576 kilos qui alla quatre fois au cheval, la première en prenant la fuite, la deuxième carioquée puis les deux suivantes plus légères. Début de faena énergique par redondos avec bonnes réponses du pensionnaire de Zahariche, passage rapide sur la rive gauche avant retour sur la bonne corne puis conclusion par trois quarts trasera. Applaudissements au Miura et oreille pour le Murciano.

a-a-raf18w

Avec le premier exemplaire de Cuadri, accusant 638 kilos sur la romaine, Rafaelillo se fit applaudir au capote puis bizarrement se précipita vers les planches sans pouvoir les franchir, se « scratchant » contre elles… alors que le toro ne le poursuivait pas ! S’ensuivirent deux rencontres sans grande histoire, puis un bon tercio de banderilles à charge de « El Jeringa » qui salua. Brindée au public, la faena du petit Rafael n’allait pas s’éterniser face à un bicho vite réservé et avisé qui lui fermait les portes. Echec à la ferraille, sifflets au toro et silence.

Javier Castaño prit un Miura de 594 kilos qui allait être l’acteur d’un tercio de piques spectaculaire, le fauve étant placé progressivement plus loin, jusqu’à l’opposé du redondel, s’arranquant sans trop se faire prier. Ovation au piquero pour un tercio qui restera comme un des bons moments de la corrida, sinon le meilleur. A la muleta, Castaño s’employa à donner la distance, qu’il dut tout de même rapidement réduire car le bicho accusait le coup… Entière, descabello et saluts avec ovation à la dépouille.

a-a-jc18w

Son Cuadri, pesant 587 kilos, sortit au pas, fit le tour du propriétaire, sa tanqua au centre, commença à lécher le sable puis sortit les freins sur la première attaque… avant de finir par s’allumer dans le capote de Castaño. Après deux piques, autre moment intense avec la brillante démonstration aux palos de David Adalid, notamment sur une troisième paire finalement réussie après une longue préparation, le Cuadri refusant de se fixer… Grosse ovation quand il salua, ainsi que son compère Marcos Galán, très bon dans la lidia. Brindée à l’assistance, la faena de Castaño allait être marquée par une volonté et une insistance face à une adversité complexe qui lui permirent d’aller a más dans des séries énergiques et une conclusion par entière suivie de deux descabellos, le tout lui valant l’oreille de l’entrega.

Serafín Marín eut d’abord affaire à un Miura de 645 kilos face auquel il se fit remarquer pour son brillant accueil au capote. Quatre rencontres d’inégale intensité puis après un brindis à l’auditoire, échanges sans relief à cause du manque de charge de son opposant et de sa propension à donner du chef. Plusieurs lames aux impacts variés et silence.

a-a-sm18w

L’ultime, un Cuadri de 568 kilos, prit trois piques appuyées mais sans grand style, sortit menaçant au second tercio et s’employa par intermittence dans la muleta du Catalan, surtout à droite, dans une faena qui n’a jamais pris réellement son envol. Et comme les aciers n’ont rien arrangé, l’affaire se termina dans le silence.

Le jury a attribué un trophée à "Mágico", le toro de Cuadri sorti en sixième position et à Fernando Sánchez qui a piqué le deuxième Miura.

a-a-cua19w

Mágico

a-a-fs19w

Fernando Sánchez

VALENCIA

 Temps printanier, environ deux tiers d’arène. Six toros de Fuente Ymbro plus un sobrero, bien présentés, inégaux de jeu, meilleurs les 2 et 5.

Le meilleur de cette tarde est venu d’Iván Fandiño qui a touché incontestablement le lot le plus propice avec d’abord un sobrero du même fer venu suppléer un titulaire qui avait du mal à tenir sur ses pattes. Donnant la distance après trois cambios pour une entame de faena sur celui qui aurait dû être son second, Fandiño composa un trasteo enlevé et alluré, surtout à droite, qui lui valut d’empocher une première récompense. Avec le quinto, il exécuta encore une faena valeureuse qui lui permit de recevoir l’oreille synonyme de sortie a hombros…

Diego Urdiales et David Mora ont été moins bien lotis, le premier tombant sur deux adversaires ternes, manquant de race et de fixité, et Mora s’envoyant deux mansos qui ne lui ont laissé aucune option. Les deux ont toutefois eu quelques bons moments, Urdiales faisant la vuelta au premier et Mora saluant au troisième.

MUGRON

a-a-mug18x

a-a-mug18yy 

a-a-mug18yy-_Copiea-a-mug18yy-_Copie_-_Copie

 a-a-mug18yz

RISCLE

Le dimanche 4 août, Riscle accueillera pour sa novillada les Coquillas de Sánchez Arjona, avec en matinée un non piquée du Lartet.

 

a-a-sa18w

Le choix de Stéphane Fernandez Meca et de la Commission Taurine est à souligner, surtout après ce qui vient hélas de se passer avec les Coquillas de Mariano Cifuentes. En outre, il est à noter que les neuf novillos de cet élevage feront le déplacement à Riscle pour le seul lot lidié cette saison par cet élevage.

MUSIQUE

Vous cherchez un spectacle plein de couleurs et d'ambiances latino-espagnoles, nous vous proposons un spectacle "Salsa Flamenca"…

a-a-fla18w
Tel : 04 66 28 13 02 ou 06 52 27 68 75

a-a-fla18w_-_Copie

Pour contact mail ou voir la vidéo, cliquez ICI

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 nim20aff

 vic30aff

 al23aff

 ist16z