Lundi 18 Novembre 2019
Rugby, Aragon, Samuel Flores, Hagetmau, Gimeaux, Cáceres, Serrano, Paris, Expo…
Jeudi, 01 Mars 2012

a-a-rt30x

Le vendredi 2 mars, à partir de 19h30 au Centre Culturel de Captieux, XIIème "Nuit Rugby y Toros"...


Pour cette édition, mano a Mano original entre deux jeunes talents du rugby et de la tauromachie :

Le Matador DAVID MORA, révélation de la temporada européenne 2011, qui revient auréolé de succès importants en Amérique pour une temporada 2012 très prometteuse.

a-a-dm30x

Le Rugbyman Benjamin FALL : ce jeune Langonais de 22 ans, à la fois arrière et ailier, déjà 2 fois international après six ans de rugby, a fait une ascension fulgurante dans le monde de l’ovale.

a-a-bf30x

PAMPI LADUCHE, le chanteur basque, sera également présent sur scène.

a-a-pl30x

Au cours de la soirée, conduite par DENIS’ANIM, nous vous annoncerons le programme de la future feria de juin.

a-a-rt30y

Un apéritif sera offert à partir de 19h30, le dîner spectacle et la soirée débuteront à 21 h.

Au menu : Garbure, Duo de Foie Gras et son pain d’épices, Pavé de Ris de Veau sauce châtelaine, Tournedos de Bœuf et ses échalotes fondues, Petits Légumes, Salade et Fromage, Coupe Mousquetaire, Vin Rouge et Rosé en carafe.

Pour réserver, contacter Fabienne au 05 56 65 72 28 ou au 06 37 18 48 02. Coût de la soirée : 30 €.

Sur le blog http://rugbyytoros.blogspot.com vous pouvez suivre l’actualité de RUGBY y TOROS.

Nous vous rappelons le courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. .

(Communiqué de l’équipe de RUGBY Y TOROS)

ARAGON

Les critiques taurins de l’Aragon, regroupés dans l’AITA (Asociación de Informadores Taurinos de Aragón), ont attribué leur trophée “Pluma de Oro” à l’équipe de l’infirmerie de la plaza de Saragosse et à l’équipe médicale de l’hôpital Miguel Servet qui ont pris en charge Juan José Padilla après sa terrible blessure de Saragosse.

a-a-jjp01w

Par ailleurs, leur trophée “Almohadilla de Plata” est allé à la ganadería Núñez Benjumea pour avoir fourni un lot imprésentable lors de la dernière Feria del Pilar.

Le trophée à la meilleure faena a été attribué à Alejandro Talavante, pour celle réalisée devant un toro de Núñez del Cuvillo le 9 octobre dernier.

a-a-at01w

Une mention a  été décernée à Juan José Padilla pour la force de caractère affichée après sa blessure.

Enfin, une autre mention est allée au matador aragonais Alberto Álvarez pour son triomphe obtenu le 29 août dans une plaza de la Communauté, celle de Tarazona, dans laquelle il a coupé quatre oreilles et un rabo aux toros de Carlos Charro.

a-a-aa01q

SAMUEL FLORES

Samuel Flores ou le paradoxe de la grandeur…

La revue « Toreart » vous emmène cette semaine sur les immenses terres du Palomar, à Alcaraz, où paissent les splendides taureaux de Samuel Flores. Après avoir connu ses heures de gloire dans les années 1990, lorsque les samueles emportaient à plusieurs reprises les prix du meilleur taureau ou de la meilleure corrida de la feria de San Isidro, l’élevage de Samuel Flores s’est vu obligé d’amputer une partie de son troupeau afin d’évacuer une tuberculose qui commençait à le contaminer.

a-a-sf01w

Tout en découvrant le fabuleux héritage Ybarreño préservé par la famille manchega, Toreart vous propose de voyager au cœur du Palomar, d’y rencontrer l’histoire des sementales importants de la ganadería et de connaître le territoire du taureau Roi.

a-a-tor01w

Pour voir le reportage, cliquez ICI

(Photos et textes de Julien Aubert)

HAGETMAU

a-a-hag02x

a-a-hag19a

a-a-hag19b

GIMEAUX

a-a-gim13ab

CÁCERES

Les appels d’offres se précipitent… Après Plasencia hier, évoquée dans ma chronique, c’est au tour de Cáceres de prendre les toros par les cornes avec un concours qu’il faudra boucler… en une semaine !!!

a-a-cac01w

En effet, après avoir annulé le contrat de Manolo Martín, les autorités cherchent un nouveau gestionnaire qui devra organiser dès le 23 avril la corrida de la San Jorge puis celles de la Feria de San Fernando en mai. Il semble que, relation des cause à effet, les conditions ne soient pas draconiennes, sous peine, comme vu ailleurs, de rester bredouille…

SERRANO

a-a-ma21z

PARIS

Chaque arène a ses charmes, certaines sont plus prestigieuses que d’autres, mais, qu’on le veuille ou non, la planète taurine tourne autour d’un axe : Madrid. Les autres plazas jouent chacune leur partition mais Las Ventas donne le la, pour le meilleur ou pour le pire. On comprend donc que le cahier des charges de ces arènes (à l’automne dernier), le renouvellement de son équipe dirigeante (en ce début d’hiver), ou la publication (attendue) des programmes de la saison, donne matière à d’infinies spéculations, en cette période de conflits internes et de crise économique de la fiesta. Chacun pressent que l’avenir de la corrida se joue cette saison et chacun sait qu’il se jouera en grande partie à Madrid.

a-a-ca01w

Pour nous en parler, nul n’était plus indiqué que le célèbre écrivain et critique taurin, Carlos Abella. Auteur d’ouvrages de référence (Historia del toreo -en deux volumes – 1992, biographies de Paco Camino -1994- et de Luis Miguel Dominguín – 1995 - essai sur l’influence du langage taurin sur la langue quotidienne – 1996- et plus récemment De Manolete a José Tomás - 2007- et José Tomás, un torero de leyenda – 2008), il est actuellement un des personnages clés de la politique taurine, puisqu’il est responsable des affaires taurines de la Communauté de Madrid.

Nous sommes donc fiers de recevoir Carlos ABELLA pour une causerie en français sur le thème « Madrid : arène et politique » le jeudi 15 mars à partir de 20 heures au Restaurant Loubnane, 29 rue Galande, Paris 5ème - Métro Saint-Michel.

Participation aux frais, comprenant la soirée, incluant dîner avec vin à volonté...

Membres du Club : 25 €. Jeunes jusqu’à 25 ans (à jour): 15 €. Hôtes de passage : 33 €.

Afin de faciliter l’accueil, il est impératif de s’inscrire par mail à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
(Communiqué)

EXPO

A Madrid, dans le cadre du mois francophone « Encontr’Arte », parrainé par l’Alliance Française, le Foro Mujeres Dialogo, l’Instituto de la Mujer, Womnan’s week et la galerie Atalante, exposition photographique « Miedo » de Marie Aguila de Domecq.

a-a-md30x

Vernissage le jeudi 8 mars à partir de 19h – Galerie Atalante, c/ Salustiano Olozaga – Madrid – 34 91 426 12 70

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels