Lundi 09 Décembre 2019
Cali, Mexico, Tendido Sud, Barcelone, Expo…
Lundi, 02 Janvier 2012

a-a-ul02aa

Oreilles, queues, indulto, ça a plu comme à Gravelotte du côté de Cali…

Lors de l’ultime corrida à six de dimanche, Uceda Leal (photo) et Miguel Abellán se sont distingués en coupant chacun une oreille des toros de Puerta de Hierro, de comportement très inégal.

Pour le reste, Iván Fandiño a salué, tout comme Arturo Saldívar et Santiago Naranjo, alors que Paco Perlaza s’est retiré sous le silence.

La veille, la mixte s’est avérée triomphale, et pour tout dire, un brin triomphaliste, même plusieurs brins… La palme est revenue à Pablo Hermoso de Mendoza, déjà excellent l’avant-veille, qui après avoir été applaudi au premier, a mis le feu dans le chaudron de la plaza de Cañaveralejo, allant même jusqu’à indulter « Tabacoso », d’Ernesto González Caicedo, ce qui est extrêmement rare pour un toro de rejón !

a-a-phm02a

Pour José Fernando Alzate, les choses se sont aussi passées au mieux, notamment avec son premier adversaire, au demeurant très noble, à qui il coupa les deux oreilles, la deuxième s’expliquant par un estoconazo sin puntilla, avec vuelta al ruedo au toro… avant d’en obtenir une autre au terme de son second combat.  Le jeune diestro de Bogotá est reparti a hombros en compagnie de Mendoza.

Le troisième larron, Arturo Saldívar, a été moins verni au sorteo, mais face au cinquième, qui sauta dans le callejón puis qui secoua violemment le Mexicain, il put afficher de bien belles manières, se retirant tout de même sous l’ovation.

Présidence bénévole, qui sans lever les mérites des participants, a eu la main lourde au moment de décerner les trophées… ce qui n’a pas été au goût de tout le monde.

a-a-lb02a

A l’issue de cette feria, le titre de triomphateur du “Señor de los Cristales” a été attribué à Pablo Hermoso de Mendoza, celui du meilleur toro à “Colillero”, de Miguel Gutiérrez, indulté par Luis Bolívar, celui de la meilleure faena à Luis Bolívar et du meilleur lot de toros à Juan Bernado Caicedo.

MEXICO

On attendait Ruiz Manuel et l’on a eu… le Chihuahua ! Non pas que l’Almeriense ait été mal, mais il n’a pas trouvé dans la Monumental de quoi faire lever le public avec des adversaires de San Marcos qui ne sortaient pas du meilleur tonneau, laissant tout de même quelques bons détails à son premier.

Ce ne fut pas mieux pour Miguelete et le seul qui est reparti avec un pavillon dans son escarcelle a été le Mexicain Antonio García « El Chihuahua », qui confirmait, face au toro de la cérémonie, dans un trasteo plus vibrant que franchement profond.

TENDIDO SUD

Troisième et dernier épisode de la rétrospective de la temporada  2011 de Tendido Sud…

a-a-jt02a

Les plus belles images commentées et décryptées par les membres de notre Club de la Presse taurine: le triomphe tarasconnais de Cayetano Ortiz face aux novillos de Pagès-Mailhan, la sensation Manzanares à Pentecôte, le retour nîmois de José Tomás, la despedida de Fernandez Meca à Saint-Vincent-de-Tyrosse, David Mora révélation de la corrida-concours arlésienne de la Feria du Riz et le clip final des plus beaux moments de la temporada.

a-a-manz02a

Pour voir l’intégralité de cette émission du mercredi 28 décembre, cliquez ICI

BARCELONE

A partir de ce 1er janvier, la loi liberticide votée l’an dernier est entrée en vigueur et il n’y aura donc plus de corridas à Barcelone.

a-a-barc02c

Pour sa dernière émission de l’année, le soir du réveillon, Tendido Cero a consacré l’intégralité de son émission, avec notamment l'ultime corrida, sans un brin de nostalgie, évidemment, à la Monumental de cette ville… à présent sinistrée dans le domaine de la tauromachie (voir chronique)...

a-a-barc02b

Pour suivre l’émission, cliquez ICI

EXPO

a-a-tg02y

a-a-tg02x

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels