Jeudi 19 Septembre 2019
Juan Bautista
Jeudi, 15 Décembre 2011

a-a-jb14aa

Pas de répit pour l’Arlésien aux dents longues…

Les fêtes de fin d’année ont beau se préparer, Juan Bautista n’en délaisse pas moins les trastos et déjà, pour se maintenir en condition, il prépare peu à peu sa temporada 2012. Avec toujours autant d’ambition… et de sérieux dans son travail technique.

a-a-pmm14a

Ce mercredi, chez Pierre-Marie Meynadier, au mas de Bellombre, Jean-Baptiste a tienté deux vaches d’origine Domecq qui lui ont permis de s’exprimer. Piquées par Gabin Rehabi et avec le fidèle Christian Romero pour l’épauler, il en a tiré le maximum, se faisant plaisir autant qu’il régalait les quelques témoins…

a-a-jb14b

Entre ses deux prestations, Stéphane Fernandez Meca a tienté une vache d’origine Núñez moins évidente, mais le Nîmois a su puiser dans son bagage technique et sa légendaire volonté pour en tirer parti.

a-a-sfm14a    

A l’issue du tentadero, rapide tour d’horizon avec Juan Bautista…

"Dans l’ensemble, je considère que ma temporada 2011 a été positive, j’ai continué à prendre du plaisir à toréer, je pense avoir franchi un palier il y a un an ou deux, j’essaie de m’y tenir et je crois avoir atteint une certaine régularité.

a-a-jb12e

Parmi mes meilleurs souvenirs, il y a eu mes deux rendez-vous de Nîmes, mes deux triomphes à Arles, Bayonne et Dax aussi, ainsi que le toro de Margé sous la pluie à Béziers. En Espagne, il y a eu Valencia en début de saison, après ça a été plus compliqué à Madrid, mes meilleures faenas ayant été réalisées dans des arènes de moindre importance, il y a eu donc moins écho, mais j’ai eu l’occasion de toréer pas mal de toros comme j’aime le faire…

a-a-jb14a

Sur le plan humain, des choses ont changé aussi, notamment avec la naissance de ma fille. Il faut être bien dans le costume de lumières, mais aussi dans sa vie, et en ce moment, je vis une période très heureuse… Etre papa, ça change beaucoup de choses, mais ça me permet aussi d’être « a gusto » dans l’arène, l’un va avec l’autre, et je me sens plus épanoui. Pourvu que ça continue…

a-a-jb14c

Dans l’immédiat, en Amérique, il y a San Cristobal en janvier et Mérida en février, on est encore en négociations pour retourner à Mexico, ça ne sera pas une grosse campagne, mais je ferai cinq ou six corridas comme les autres hivers…

a-a-jb14f

Pour la suite ici, c’est encore un peu tôt, mais apparemment ça se présente bien. Comme chaque année, mon début de saison sera important pour la suite, pour que l’été soit bien chargé…

Mon équipe ne changera pas, ça fait trois ans que je suis avec mon apoderado et ma cuadrilla est stable, je n’ai donc aucune raison de changer quoi que ce soit à mon entourage.

Qu’est-ce qu’on peut me souhaiter ? De continuer à aller de l’avant et d’obtenir des triomphes importants, comme j’ai pu le faire à Madrid il y a deux ans, et de continuer à être bien dans les endroits où l’on m’apprécie…"

a-a-jb14d

Même si ce n’est pas encore la période des vœux, on ne peut évidemment souhaiter pour Jean-Baptiste que les siens soient exaucés, dans son contexte familial, bien sûr, pour son alternative de Papa Noël, et évidemment dans l’arène. Mais de ça, on aura l’occasion d’en reparler à l’amorce de sa temporada chez nous, tout comme avec Pierre-Marie Meynadier en ce qui concerne ses toros…

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 nim vend25aff