Dimanche 23 Juin 2024
CAPE D'OR
Mardi, 07 Mai 2024
cape07dor
 
Tous les détails sur la LXIIIe novillada de la Cape d'Or qui aura lieu à Nîmes le dimanche matin de Pentecôte...
 
C'est une tradition incontournable depuis 1961 qui aux débuts se donnait en ouverture de la temporada nîmoise avant d'être plus tard intégrée à la Feria de Pentecôte. De cette compétition se sont distingués pas mal de futurs maestros - entre autres Falcón, Robles, Niño de la Capea, Nimeño II, Muñoz, Yiyo, Jesulín, Finito, José Tomás, El Juli, Perera, Talavante... - tous ceux avec qui j'ai pu l'évoquer m'ont confirmé que ce trophée représentait un honneur qui a constitué un pas en avant par rapport à leur carrière naissante.
 
Lors d'un point presse ce mardi matin à l'hôtel Atria, Max Vedel puis Michel Dayre sont intervenus pour resituer l'histoire et la philosophie  de cette manifestation, avant que le président Gérard Quittard ne rappelle le rôle du jury, totalement indépendant de l'empresa et du palco, soulignant au passage sa satisfaction de voir cette épreuve se dérouler le dimanche matin. Avec à son issue, un rendez-vous sur l'Esplanade, au stand des Costières, pour une sorte de "débriefing-tertulia"...
 
Pour cette année, le jury sera composé de cinq personnes, avec pour président Michel Dayre qui sera entouré de deux adhérentes de la peña, Mmes Michèle Carteyrade et Josiane Rouch, ainsi que de Norman Dumon, un "jeune ancien" président de club, et de Victor Jalaguier, qui fut à la tête de "Touche pas à mes passions".
 
cape24dor
Max Vedel, Michel Dayre et le président Gérard Quittard
 
Règlement :
 
Le novillero sera jugé sur l’intégralité de sa prestation depuis la sortie du novillo jusqu’à sa mort.
 
 
Le novillero devra être un lidiador durant toute son actuación, plus précisément au cours du tercio de piques afin de mettre en évidence la bravoure du novillo en lui faisant prendre au moins 2 piques, plus si possible, dans le même terrain.
 
 
La faena sera jugée en fonction des aptitudes physiques et morales du novillo. Ses critères de valeur ne seront pas estimés sur sa durée ou le nombre de passes données, mais sur l’adaptation du novillero à mettre en valeur les qualités du novillo ou à corriger ses défauts.
 
 
Trois paramètres essentiels devront être respectés : trouver le sitio, se croiser et charger la suerte.
 
 
La mise à mort sera jugée plus sur la sincérité de l’engagement du novillero à porter l’estocade que sur son résultat final. Mais bajonazos, golletazos et atravesadas seront pénalisés.
 
 
L’attribution du trophée ne dépendra pas exclusivement des récompenses décernées par le palco et le premier avis ne sera pas préjudiciable à la qualité de la faena servie.
 
 nim01p
 
Le 19 mai au matin, face à du bétail de Piedras Rojas (Laugier), trois novilleros qui ont déjà un nom dans leur catégorie tenteront de décrocher la timbale. Il ne fait aucun doute, compte tenu de l'enjeu, qu'ils donneront le meilleur d'eux-mêmes afin de justifier leur intégration dans ce cartel ! Suerte a todos...
 
peña ordonez 24