Dimanche 21 Juillet 2024
ISTRES
Mardi, 30 Janvier 2024
 bm30pk
 
Rencontre avec Bernard Marsella qui est revenu sur la présentation des cartels de la Feria 2024 au Palio…
 
De l’avis général, cette soirée a connu un vif succès, autant par le nombre d’aficionados qui sont venus malgré des circonstances compliquées, ainsi que par son déroulement et son contenu. Le directeur des arènes a repris les éléments essentiels qui constituent une affiche fondée par des valeurs sûres entourées de jeunes toreros émergents…
 
ist30f
 
« On a l’habitude à Istres d’annoncer les cartels très tôt, en janvier pour le mois de juin, et au fil des ans, cette soirée est devenue un événement. C’est une soirée de gala très importante car on peut dire que la Feria débute là. D’ailleurs, dès ce mardi, les aficionados pourront acquérir leurs places. Ça nous permet de prendre la température sur l’effet ressenti par les cartels et cette année, bien évidemment, on était très inquiet par rapport au mouvement de protestation des agriculteurs. Il y a eu plus de 600 personnes, soit plus de monde que pour la précédente édition ! Je me dis que sans ce contexte, il y aurait pu y avoir environ 200 personnes de plus ! Mais c’est déjà énorme…
 
ist30a
Animation Gitano Family
 
J’ai senti les gens très attentifs, respectueux, émus à certains moments de la soirée, et la finalité a été très encourageante pour nous. Je pense que le thème de la main tendue a séduit… La première partie de la soirée a été un peu plus protocolaire, avant de rentrer dans le vif du sujet avec l’énoncé des cartels. Après le discours du maire qui est revenu sur le caractère de notre feria et qui s’est dit très ému par sa nomination de président d’honneur de l’UVTF, nous avons rendu hommage à ceux qui étaient fidèles aux arènes d’Istres et qui nous ont quittés, Laurent Fano, El Andaluz, Pepe de Montijo, Michelle Cathala, Jacques Gazon et Loïc Choubard… 
 
ist30b
 
On a souhaité rendre aussi hommage à deux membres de la commission taurine, Jean-Pierre Eyraud qui s’occupe du toril et des corrales depuis le début qu’on est à Istres, et Michel Naval, connu et reconnu dans le monde de la photographie et de la tauromachie.
 
ist30c
 
Nous avons eu outre la bonne surprise que Victor Mendes, qui passait le week-end à Arles, ait assistés à notre soirée. C’était un honneur et une chance pour nous car une telle figura du toreo ne pouvait pas passer inaperçue et c’est bien pour ça que le maire a tenu à lui rendre l’hommage qu’il méritait. Visiblement, les gens étaient heureux de sa présence, la chaleureuse ovation reçue dès qu’il a mis un pied sur la scène parlant d’elle-même.
 
ist30d
 
Concernant la feria, on sait qu’il n’y aura pas le mois d’octobre, ni la corrida charra, on a remodelé la temporada différemment, avec un bloc compact comprenant quatre corridas et une novillada piquée sur trois jours. C’est donc une feria intense, à l’écoute des aficionados, répondant à certaines doléances, comme les cartels répétitifs ou qui ne font aucune place aux jeunes toreros. Donc Istres a tendu la main à une nouvelle génération de toreros, c’est le slogan de cette feria. Une initiative qui prend toute sa signification dans le fait que trois vedettes de la tauromachie ont accepté de sortir un peu de leur confort en partageant l’affiche, non pas avec un, comme ça se fait souvent, mais avec deux jeunes toreros. On est forcément reconnaissant à ces maestros et cette créativité absolue a surpris l’aficion, c’est un symbole fort et un message d’espoir. C’est aussi historique car ces figuras vont ouvrir le cartel à deux jeunes, mais aussi parce que ces maestros vont avoir la totale responsabilité du taux de remplissage des arènes et aussi parce qu’ils vont partager l’affiche avec de jeunes loups qui vont vouloir absolument briller dans des conditions exceptionnelles, dans la mesure où les ganaderías qu’ils vont affronter font partie de l’élite.
 
ist28k
 
Nous avons déjà de très bons retours et cette feria tombe à pic, à un moment précis où l’aficion se lasse par rapport à la répétition de certains cartels. En outre, c’est une feria bien de chez nous parce qu’il y aura quand-même neuf jeunes toreros et deux novilleros, et sur les neuf il y en a quatre qui vont faire leur présentation dans nos arènes. Quant aux Français, il y aura cinq matadors, un novillero et un ganadero ! Je rappelle que ça fait partie de l’histoire et de l’évolution de la tauromachie française et en ce sens, je crois pouvoir dire qu’Istres n’est pas en reste, non ? Il y a des toreros de talent et c’est bien de les programmer…
 
ep12k
 
On remercie bien sûr, Luque, Castella, et je serai éternellement reconnaissant envers Enrique Ponce qui pour l’année de ses adieux n’a pas hésité à inscrire Istres sur son circuit de despedida ! C’est tout de même formidable pour Istres, c’est une arène dans laquelle il a eu une histoire forte, qui a du sens. Il a enregistré ce beau message envers l’aficion istréenne où il me rend aussi un bel hommage.
 
 
Cette feria est très équilibrée selon moi, et je suis certain qu’il y aura beaucoup de competencia, ce qui devrait aboutir, si les toros sont au diapason. Il y aura aussi des moments de bon toreo et de forte émotion, autant chez les figuras que chez tous ces jeunes qui ne voudront certainement pas jouer les doublures. Ce n’est pas un cadeau, le fait d’avoir été choisis, ils se le sont gagné, que ce soit Thomas ou Clemente, très attendus par le public, comme ceux qui ont déjà prouvé ici. Quant à la corrida du dimanche matin, elle a été demandée par tout le monde, la commission taurine et la direction des arènes tendant la main avec cette corrida d’opportunité à la ganadería Pagès-Mailhan en laquelle j’ai énormément d’espoir, un lot magnifique, très homogène, avec trois jeunes qui méritent d’être là eux aussi. Rafi sur sa lancée de l’an passé, Olsina qui a indulté à Béziers et Jorge Martínez qui est déjà venu de novillero et qui m’a emballé lors de son alternative à Almería. Quant à la novillada, je crois qu’elle se passe de commentaire, on devrait assister à une sérieuse competencia entre un novillero méritant et un autre déjà figura dans sa catégorie…
 
ist30g
 
Après, il est évident que l’on ne peut pas faire plaisir à tout le monde et comme chaque année, il y a forcément ceux qui sont tristes parce qu’ils n’entrent pas dans les cartels et ceux qui sont heureux d’y être. Cela n’est jamais évident.
 
ist24m
 
C’est une feria qui continue d’avoir des tarifs raisonnables, on va bénéficier au travers de l’opération « école de l’aficion » de l’UVTF qui soutient aussi les villes taurines qui programment des toros français et on va garder les tarifs attractifs habituels. Pour les abonnés, nous ferons une remise de 10%, ce qui fait que la feria complète pourra être vue à partir de 144€ (vente des places à partir de ce mardi 30 janvier). Pour conclure, je tiens à préciser que ce mardi matin, pour l’ouverture des réservations, on a pu constater un réel engouement de la part des aficionados… »
 
 ist24n