Vendredi 01 Mars 2024
PATRICE
Jeudi, 23 Novembre 2023
mal23pk
 
Oportunidad…
 
Il ne mangeait pas.
 
Il ne buvait pas.
 
Il ne parlait pas.
 
 
 
Vieux.
 
Ridé.
 
Hagard.
 
 
 
Habillé de lumières.
 
A la porte de la plaza du pueblo
 
Il était enchainé.
 
 
 
De son doigt.
 
Tendu.
 
Il montrait.
 
 
 
Un rouleau.
 
De parchemin.
 
Déployé en bannière.
 
 
 
Ecrit.
 
Avec son sang.
 
Le texte disait :
 
 
 
«J’ai croisé.
 
Nabuchodonosor, roi de Babylone.
 
Conquérant impitoyable.
 
 
 
Avec Tamerlan.
 
J’ai traversé.
 
Les steppes.
 
 
 
Dans les Alpes.
 
J’ai chevauché.
 
Les éléphants d’Hannibal.
 
 
 
J’ai porté la croix.
 
Du Christ.
 
Sur le Golgotha.
 
 
 
 Avec Chateaubriand.
 
J’ai marché.
 
De Paris à Jérusalem.
 
 
 
Avec Kerouac.
 
J’ai traversé l’Amérique.
 
De la Californie au Maine.
 
 
 
Avec Mao.
 
J’ai fait.
 
La Longue Marche.
 
 
 
J’ai vu.
 
La Perse.
 
De Xerxès.
 
 
 
J’ai vu.
 
L’Inde.
 
De Nehru.
 
 
 
Harar.
 
Et l’Ethiopie.
 
De Rimbaud.
 
 
 
J’ai connu.
 
Les bras.
 
D’Agrippine.
 
 
 
Embrassé.
 
Les lèvres.
 
De Cléopâtre.
 
 
 
Eloigné.
 
Le serpent.
 
Du talon d’Eurydice.
 
 
 
J’ai bu.
 
La ciguë.
 
De Socrate.
 
 
 
Le vin.
 
Epicé.
 
De Néron.
 
 
 
Et l’alcool.
 
Vérolé.
 
De Bukowski.
 
 
 
J’ai traversé.
 
Des fleuves.
 
Et des rivières.
 
 
 
J’ai chanté avec.
 
Les aèdes.
 
Chaliapine et Maria Callas.
 
 
 
Dansé.
 
Avec Terpsichore.
 
Le marquis de Cuevas et Noureev.
 
 
 
J’ai connu.
 
Le monde.
 
Et ses océans.
 
 
 
Les secrets.
 
Du Taj-Mahal.
 
Et ceux de Raspoutine.
 
 
 
L’odeur.
 
De l’encens.
 
Et celle des coquelicots de Benalup.
 
 
 
Mais avant de mourir.
 
Je veux tuer ici.
 
Six toros. »…
  
 mal23pq
 
Moloch.
 
Apis.
 
Mithra.
 
 
 
Celui de Gilgamesh qui cassait les palmiers d’Uruk.
 
Le colorao Cúalnge des Celtes.
 
Et le blanco d’Europe.
 
 
 
Seront.
 
Ceux.
 
Là.
 
 
 
Et.
 
Pour les.
 
Occire.
 
 
 
A Caïn.
 
En échange d’un plat de lentilles.
 
J’ai acheté le vestido
 
 
 
A Hercule
 
J’ai volé l’épée.
 
Qui tua l’Hydre de Lerne.
 
 
 
A Ulysse.
 
J’ai pris.
 
Les cojones.
 
 
 
Et au Jesús
 
Del Gran Poder.
 
Le tragique.
 
 
 
Sur les affiches.
 
De velours de soie.
 
Mon nom figurera en caractères d’or fin.
 
 
 
J’offrirai la mort du premier et du dernier.
 
A la Vierge de la Soledad.
 
Epanouie comme une immense tulipe.
 
 
 
Celle du second et du cinquième.
 
A la Vierge du Carmen.
 
Dans sa barque de lumière.
 
 
 
Et celle du troisième et du quatrième.
 
A la Vierge du Rocío.
 
Etoile de cristal sur le fleuve qui roule de la calle Iris jusqu’à la mer.
 
 
 
Je toréerai.
 
Chacun.
 
D’une façon différente.
 
 
 
Comme celui.
 
De Camas.
 
Le fit un jour de Bienfaisance au pays de Pénélope Cruz.
 
 
 
Et tuerai.
 
Les six.
 
Avec la grâce meurtrière d’Hannibal Lecter.
 
 
 
Comme celui.
 
De Bujalance.
 
Le fit un jour de pluie au pays de Sabicas.
 
 
 
Pleine, l’arène.
 
Sera illuminée.
 
Des flammèches de la Pentecôte.
 
 
 
Heureux.
 
Le public boira.
 
Le vin des noces de Cana.
 
 
 
Et se nourrira.
 
Des tocinos del cielo.
 
De «La Campana».
 
 
 
Ce sera.
 
Mi tarde de triumfo.
 
En un día de gloria.
 
 
 
Por todo esto.
 
Señor empresa y no obsante hijo puta, por favor y por la gracia de Dios.
 
Dame una oportunidad el domingo que viene.
 
 
 
Sin más que agregar.
 
Firmado : 
 
José Sánchez García «El Jactancioso ».
 
Patrice Quiot