Mercredi 28 Février 2024
HEYRAL
heyral03ph
 
Petite mise au point concernant le cheval « Vaurien des Granges » de la Cavalerie Heyral…
 
 
Ce cheval fait partie de la cavalerie depuis des années, a piqué dans beaucoup d'arènes et s'est toujours très bien comporté, même devant des corridas dures.
 
A la dernière feria de Nîmes, le jeudi, en rentrant en piste, ce cheval s'est bloqué d'un coup puis est allé piquer sans problème.
 
En sortant de la piste, j'étais étonné de son comportement, mais le picador m'a expliqué que c'était à cause de lui, qu'il avait un problème avec sa jambe qui n'avait plus d'action pour éperonner et qu'il allait se faire opérer en fin de saison.
 
heyral03h
 
Cette explication faite, j'ai remis le cheval à la novillada du dimanche matin au picador Gabin Rehabi qui est un excellent cavalier. Or, en rentrant en piste, de nouveau le blocage... Il n'était donc plus question du problème de la jambe du picador, le problème était bien le cheval.
 
Que s'est-il passé ? J'ai fait venir le vétérinaire en lui expliquant tout quant au comportement du cheval.
 
Résultat après examens divers et prises de sang, il s'avère que le cheval a attrapé une piroplasmose aiguë foudroyante. Très difficile à voir à l'œil nu. Le vétérinaire a expliqué que dans les coursives, il faisait frais et le passage à la piste où il faisait chaud a fait comme un coup de massue au cheval, d'où son inconfort et son blocage.
 
Aujourd'hui, il est en traitement intensif, sous surveillance et j'espère juste arriver à le sauver.
 
Je m'en veux terriblement d'avoir fait travailler ce cheval qui n'était pas en condition optimale pour piquer des Toros.
 
Je voulais juste informer les aficionados de cette mésaventure qui, il ne faut pas le cacher, m'a bien plombé le moral car j'aime mon métier et je mets tout en œuvre pour bien le faire.
 
Amitiés
 
Philippe Heyral