Lundi 17 Juin 2024
ARLES
Dimanche, 10 Septembre 2023
al10pk
 
Triomphe d’Alberto Lamelas face aux toros de Yonnet pour la clôture de la Feria du Riz…
 
Beau temps, 2/5 d’arène. Trois premiers toros de Christophe Yonnet, les trois autres estampillés Hubert Yonnet. 
 
yo10k
 
Du bois, du coffre, quant au comportement, il y eut un peu de tout, le lot de Rafaelillo s’avérant le plus compliqué et à un degré moindre ceux réservés à Álvaro de la Calle. Pour sa part, Lamelas a tiré les plus propices au succès à condition d’y mettre une bonne dose de couenne, ce qu’il n’a pas manqué de faire.
 
Rafaelillo : silence aux deux.
Álvaro de la Calle : saluts aux deux.
Alberto Lamelas : deux oreilles puis oreille.
 
raf10k
 
Rafaelillo mit pas mal de détermination dans ses deux trasteos, rendant en définitive une copie méritoire, dans cet aspect, pour des combats au corps à corps mal conclu pour le premier, pour plus tard se lancer dans une faena de tanteo avec le cuarto qui le plus souvent n’avait de l’humiliation qu’une lointaine idée.
 
adlc10k
 
Álvaro de la Calle a lui aussi été à la peine d’abord face à un client qui sortit en trombe avec lequel il put lors de sa faena tirer quelques muletazos valeureux, notamment sur l’aile gauche avant d’en terminer sans éclat. Son second s’employa au cheval puis après un second tercio inégal, Álvaro brinda au respectable un labeur débuté suavement sur les doblones jusqu’à la bouche d’arrosage.  La suite passablement compliquée lors d’une faena volontaire, certes, mais accrochée avant une conclusion des plus médiocres qui finit de diviser l’opinion lorsque le Salmantino fit mine de vouloir entamer une vuelta avortée illico.
 
al10k
 
Comme mentionné plus haut, Alberto Lamelas a été celui qui s’n est le mieux sorti, avec un bétail plus à même de mener des combats certes indécis, mais offrant davantage de possibilités. Il reçut son premier par larga et après deux piques applaudies, Ignacio Martín et El Monteño ont salué avec les palitroques. Brindis ensuite au public d’une faena de deux oreilles comprenant plusieurs séquences méritoires conclues par une entière tombée. Avec l’ultime, Alberto choisit de lui opposer un capoteo technique jusqu’au centre avant un batacazo sur le premier assaut, puis un second en perdant la puya et un troisième bien dosé. Aux banderilles, nouveau salut d’Ignacio Martín, avec Vicente del Pozo cette fois. Très motivé, Alberto s’est tout de suite lancé dans la bataille en affichant entrega et aguante lors de séries parfois improbables, mais venant à point nommé pour étayer un triomphe déjà scellé à son premier, avec un nouveau pavillon après entière desprendida.
 
arl10mm
 
A l’issue de la course, le maire Patrick de Carolis et la Reine d’Arles Camille Hoteman Moya, entourés de différents responsables, ont remis le prix au meilleur picador à David Prados qui a piqué le premier de Lamelas. Ensuite, un coup de cœur a été remis à l’alguazil Marc Marion pour sa retirada après une très longue période au service de la plaza arlésienne… Enhorabuena aux deux récipiendaires !!!
 
arl10nsp
 
En matinée, devant 1/5 d’arène environ, sous le cagnard et avec des erales de la ganadería Jalabert qui pour la plupart ont donné du jeu à condition de bien les solliciter et de conclure positivement.
 
Javier Zulueta, Pablo Hernández et Cristián Restrepo ont coupé une oreille.
 
Silence pour Martín Morilla, saluts pour Simón Burdiel et Mario Vilau…