Jeudi 07 Décembre 2023
BÉZIERS
Dimanche, 13 Août 2023
lv13jl
 
Triomphes de Léa Vicens et Juan Leal qui a indulté un toro de Santiago Domecq…
 
Ciel couvert, température agréable, 2/3 d’entrée environ. Deux toros de Bohórquez pour le rejón, supérieur le premier, et quatre pour les piétons de Santiago Domecq donnant un jeu varié, le premier, Lobito, étant indulté par Juan Leal.
 
Comme la veille, Carmen puis la Marseillaise, ainsi que la Coupo Santo au 5ème.
 
Léa Vicens : deux oreilles et saluts.
Juan Leal : trophées symboliques puis oreille.
Clemente : silence aux deux.
 
lv13k
 
Léa Vicens anima la course dès son entame, pour une poursuite endiablée avec Cleopatra puis montée sur Bético pour la pose de trois banderilles applaudies. La suite sur Diluvio, toujours avec temple et aisance, puis Deseado avant de conclure avec Espontaneo en plaçant un rejón qui provoqua une nuée de mouchoirs blancs lui assurant la grande porte. Avec le cuarto, ce fut plus compliqué car son adversaire s’avéra assez rapidement querencioso. Léa dut alors se lancer dans un labeur plus technique qu’artistique face à un marmól de peu d’options. Face à lui, elle utilisa successivement Guitarra, Aladín, Greco et Espontaneo.
 
lobito13jl
 
Juan Leal allait connaître avec Lobito un grand moment de toreo, un p’tit loup pétri de qualités que l’Arlésien allait révéler peu à peu dans un trasteo allant a más. En effet, après deux rencontres puis un bon second tercio, il brinda à l’assistance une faena démarrée à genoux au centre, le toro partant de loin pour être embarqué dans une série de cambios poursuivis par plusieurs séries de haute intensité sur les deux rives, toujours avec grande entrega et des ganas jamais démentis.
 
jl13j
 
Juan mit les gens debout et l’on sentit bien que quelque chose allait se passer quandle président lui faisait signe d’en finir alors que le respectable sollicitait de plus en plus fort le pardon pour Lobito, ce qui finit par se produire dans une ambiance à son paroxysme. Olé Juan, olé Santi !!!
 
vuelta13gan
Vuelta avec l'éleveur Santi
 
Avec son second, la faena a été plus âpre, mais Juan puisa dans ses ressources techniques et son mental pour prendre progressivement le dessus, dans un mètre carré de terrain, sur un animal qu’il envoya ad patres par un coup de canon.
 
prés13p
 
Clemente affirma d’emblée son envie en allant accueillir son premier a portagayola. Après deux assauts, saluts de Mehdi Savalli puis brindis à l’assemblée d’une faena qui ne prit jamais l’envergure souhaitée car on était bien loin des qualités manifestées précédemment par Lobito ! Avec l’ultime, Clément afficha sa décision, brindant à Robert Margé un second passage tout aussi digne, mais réellement compliqué. Pour autant, il ne désarma pas et tenta à chaque fois qu’il le put de composer des mouvements harmonieux, ce qu’il réussit en plusieurs occasions, sans pouvoir pour autant inverser totalement le cours des choses. Otra vez…
 
clem13k
 
En matinée, sous le soleil, très intéressante novillada non piquée avec de bons erales de Margé. Vainqueur de la séance, Martín Morilla, de l'école taurine du Pays d'Arles. Nous y reviendrons en détails après la seconde épreuve qui aura lieu demain.
 
A noter encore que pour la non piquée du 15 août, Miguel Felipe Negret, blessé, ne pourra pas honorer son contrat. Finaement, six novillos de Margé pour Solalito et Lalo de María en mano a mano...