Dimanche 21 Juillet 2024
CFT
Mercredi, 09 Août 2023
cft09pk
 
Des nouvelles du Centre Français de Tauromachie…
 
L'activité du Centre Français de Tauromachie bat son plein, notamment, au niveau des déplacements qu'ont réalisés nos élèves durant les derniers weekends.
 
Nous avons commencé par un aller-retour à Hagetmau : 1 052 Km où Rafael PONCE DE LEÓN s'est distingué, il a été qualifié pour le deuxième tour et il a coupé les oreilles lors de prestations qui nous ont totalement satisfait.
 
Voir la vidéo sur SPYDE 64 :
 
 
Le weekend suivant rebelote, nous présentions Clément HARGOUS et Manuel FUENTES à Maurrin, ils ont été chacun dans leur style très méritants. De notre avis, ils auraient dû recevoir des récompenses, mais la présidence, d'une manière incompréhensible, n'a distribué aucune oreille pendant la course.
 
Voir la vidéo sur SPYDE 64 : 
 
 
Il y a un réel problème au sujet des présidences, notamment en Novillada sans Picadors : ou bien les organisateurs ne savent pas les choisir ou bien ces soi-disant aficionados sont totalement mous du cerveau dès lors qu'ils s'assoient au palco.
 
Le lendemain, à Riscle : 918 Km aller-retour, Rafael PONCE DE LEÓN a continué dans la lancée de Boujan sur Libron et de Castelnau Rivière Basse en nous offrant la preuve de sa détermination dans une faena complète qui lui valut une oreille après une estocade et deux descabellos.
 
Ce succès est parvenu aux oreilles du Maestro Tomás CERQUEIRA et lui a proposé une substitution à la Feria de Béziers, le lundi 14 août 2023. Ce même jour où notre Maestro El RAFI toréera l'après-midi.
 
val09k
 
Mais à Riscle, une autre bonne surprise nous était réservée, nous avons constaté avec plaisir la confirmation de la volonté de VALENTIN qui a été très vaillant devant le plus gros novillo de la matinée. Il aurait dû couper une oreille malgré qu'il s'y soit repris à deux fois pour l'estocade mais, comme cela se produit trop souvent, au dernier toro, le public préfère vite se lever pour aller à l'apéro plutôt que de demander une oreille méritée.
 
Et pendant ce temps-là, le Maestro Patrick VARIN accompagnait BAPTISTE à Fuente de León : 1 456 Km. Il faisait à la fois ses débuts en Espagne et en costume de lumière. Il a été aussi brillant que ses camarades, mais lui aussi a combattu le dernier toro...
 
Nos graines de toreros n'ont pas fini de pousser…
 
(Communiqué)