Dimanche 04 Juin 2023
CFT
Samedi, 04 Mars 2023
cft04pk
 
Jour 6 : Visite de Salamanca puis dernier tentadero chez Recagori...
 
Ce matin, Pedro, mon météorologue Dominicain me l'a dit, en me montrant son téléphone. Il va pleuvoir toute la semaine prochaine. Les dieux des taureaux étaient donc avec nous, pour nous avoir permis une si belle semaine pour effectuer notre stage.
 
En matinée est prévue une visite de la ville de Salamanque, une des plus belles d'Espagne. Le ciel est bleu, aucun nuage et immanquablement, dans ces conditions, accourt toute une nuée de touristes. La réputation universitaire de cette ville n'est plus à faire, il y a toujours autant d'étudiants que nous croisons dans les rues.
 
cft04b
 
La plaza Mayor, la Casa de las Conchas, l'Université et le clou du spectacle, la Cathédrale.
La ville semble extrêmement bien gérée, des rénovations nombreuses ont été faites, les rues sont propres, tout est organisé pour la rendre encore plus belle.
Nous traversons la Plaza Mayor, superbe, accueillante et rejoignons les halles. En effet, Nino nous a indiqué qu’il y avait une tienda de toreros. Alors là, à ce seul terme, tous les petits sont hypnotisés dès qu’ils l’aperçoivent.
De mon côté, je vais m’enquérir de trouver un supermarché et acheter des cuajadas, pêché mignon de mon amie Marie-Reine, restée en France.
Suite de notre visite, dans une ambiance de soleil d’hiver.
Où est la grenouille, où est l'astronaute ?
L'édifice de l'Université nous permet la première devinette. La grenouille hante toutes les vitrines, mais doit être repérée sur une tête de mort, sculptée autour de l'entrée. Elle est où, hein ? Elle est où ?
 
 cft04c
 
Arrivés sur le parvis de la Cathédrale, un guitariste joue "Capricho árabe" de Francisco Tarrega. On entend en fond le « Tacatacatac » du bec d'une cigogne, perchée sur une cheminée. Ambiance.
Pour la deuxième devinette, c'est plus facile, sur la porte d'entrée de la cathédrale. Il est où, hein ? Il est où ? Nous décidons de visiter l'intérieur. Nous ne serons pas déçus, c'est d’une puissance majestueuse inégalée.
Nous arpentons les rues, pleines de monde, les magasins de souvenirs le disputent aux comptoirs vendant du si bon jambon de bellota - le meilleur d’Espagne.
L’heure tourne, nous sommes très bien dans cette ville, tous ces bâtiments historiques diffusent probablement de bonnes ondes et on se prend à vouloir prendre le temps, dans ces petites rues si mystérieuses.
Seulement, il est déjà 13 heures et il me semble que ces jeunes élégants bipèdes ont à tienter 5 vaches dès 15 heures, chez Don Andoni Rekagorri.
 Alors, tout le groupe se dirige rapido vers notre parking pour retrouver Ana, qui nous attend avec un « Potaje » de mémoire. Aujourd’hui c’est vendredi de Carême, nous ferons donc maigre aux deux repas.
 
 cft04d
 
14h55 : arrivée chez Don Andoni Rekagorri. Ciel bleu, soleil éclatant, murs de pierre et piquets de clôtures en granit. C’est du solide !
Aujourd'hui, pas de picador. Alors, il faudra s’adapter. Les élèves remateront la vache à l'endroit où on les place habituellement, face au cheval. Un élève appelle depuis les planches, 2 rencontres, chaque fois de plus loin, en évitant, quand même, qu'elle tape dans le burladero.
 
cft04e
 
1ère vache (27ème vache du stage) : 15h28, noire, forte, prend bien la muleta. Meilleure à droite.
Clément : fait les choses bien.
Gauthier : Bonnes série à gauche, mais sur la défensive.
Rafael : dans le sitio, élégant, à l'aise.
15h47 le Maestro Tibo García est gardien du toril – Mathis, avec son blouson, rentre la vache, portail.
Il fait une chaleur tropicale, dans le bungalow vitré, ça tranche avec notre session de mardi, en petite Sibérie !
Débriefing avec les Maestros García et Le Sur.
2ème vache (28ème vache du stage) : 15h53, noire, avec un nuage dans l’œil droit, plus petite mais très mobile, répond aux sollicitations de loin, prend bien la muleta, un peu faible.
Nino : très sûr, bon rythme.
Valentin : doit prendre plus de sitio, et essaye d’appliquer les recommandations.
Baptiste : doit laisser la muleta morte entre les passes. C'est bien.
Meuglements des toros aux alentours.
Sacha : doit trouver le sitio et se recroiser, sentir le bon terrain. A fait de bons progrès depuis dimanche.
Clovis : doit se croiser plus.
16h19 sortie de la vache.
 
cft04a
 
Débriefing.
 
3ème vache (29ème vache du stage) : 16h23, noire, haute.
Pas du tout intéressée par les sollicitations du torero-picador.
Rafael : très bonnes séries à droite, moins fluide, excellente série à gauche.
Matthieu : ça paraît facile pour lui. Ne pas se faire accrocher la muleta. Recroisement.
Manuel : travail du croisement, a progressé, mais ce n’est pas encore ça.
16h48 sortie de vache par Rafael.
 
4ème vache (30ème vache du stage) 17h : noire, forte, a répondu aux sollicitations, puis de plus en plus compliquée sur la fin, cherche l’homme. Pourtant, un ami du ganadero la décrit comme excellente !!! C’est à y perdre son latin !  Nous sommes assurément dans un espace-temps différent, c’est un truc de physique quantique sûrement !
Gauthier excellent en picador d'un jour !
Clovis : n'arrive pas à se positionner - croisé, doit bien intégrer les terrains. Il se bat, il en veut, mais sans résultat.
Valentin pas mieux.
Nino : déploie toute sa technique. Il se bat comme un lion, il prend plusieurs volteretas, mais s’accroche, il finit par la faire rompre. Bon cas d'école sur un cas difficile.
17h22 sortie de vache.
 
5ème vache (31ème vache du stage) : 17h34, noire assez forte. Réponse aux sollicitations, un peu faible
Gauthier toujours bon picateur.
Matthieu : très belles séries.
Chants de petits moineaux.
Baptiste : bonnes séries, bons progrès, a compris le rythme, fait de beaux gestes.
Simon : très volontaire, mais n'a pas le rythme. Il s'accroche, mais reste nerveux, en colère contre lui.
Robin : enchaîne les passes, c'est pas mal.
18h00 sortie de la dernière vache.
 
Ce soir, 3 de nos élèves vont retourner vers la France, car un bolsín les attend, demain matin à Nîmes. Je suis convaincue que leur semaine de préparation va leur servir grandement pour la suite. Après toutes nos recommandations de sécurité, ils vont se partager le chemin et dormiront dans la voiture, chacun à tour de rôle. Vida de toreros…
(Texte et photos Chanquete)
 
 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

al18aff.jpg

nim10aff.jpg

vic08aff

 

 ist27aff1

 cerj18aff

 mdm06aff

 dax06aff